Le combat des antiracistes

L’antiracisme de papa ou grand papa a vécu. Cela se traduit par un combat entre deux générations assez inégal tant les moyens de l’ancienne génération sont grands.
Les soutiens de l’ancienne école, y compris pour ceux qui sont le plus de mauvaise foi sont nombreux (accès aux médias, au tribunes dans la presse...).
Pourtant il est évident que l’antiracisme oldschool ne parle pas du tout à la jeunesse, c’est pourquoi il ne faut pas s’étonner de voir les associations tel le MRAP, la LICRA ne représentaient que leur conseil d’administration.

Voir en ligne : Zaman