Heureusement qu’il n’y a pas d’islamophobie

Des têtes de sanglier devant une mosquée.
Sans doute qu’il ne faut pas y voir un lien quelconque avec une forme d’islamophobie comme le disait justement Gilles Clavreul, le délégué interministériel à l’antiracisme.
Malheureusement cela n’est ni la première ni la dernière fois,soyons en sur !

Voir en ligne : La Provence