L’entreprise, un opérateur des politiques migratoires ? Une étude du Centre migrations et citoyennetés de l’Ifri

Alors que le Sénat doit se prononcer à partir du 6 octobre sur le projet de loi sur le droit des étrangers, dont plusieurs dispositions concernent l’immigration professionnelle, cette étude donne la parole à des entreprises et souligne le rôle qu’elles jouent auprès des travailleurs étrangers.

Cette nouvelle étude du Centre migrations et citoyennetés de l’Ifri permet d’observer les pratiques de recrutement de travailleurs étrangers dans quatre entreprises françaises. Elle souligne que si les politiques d’immigration ont un impact sur le processus de recrutement des travailleurs étrangers, elles affectent également la relation entre le recruteur et ces salariés. Tenues par la loi de contrôler le statut administratif des candidats et salariés étrangers, certaines entreprises développent des actions d’accompagnement administratif et social des travailleurs étrangers et sont, par conséquent, amenées à jouer un rôle clé dans leur parcours et leur insertion en France. Cette étude entend ainsi questionner la place qu’occupent les entreprises dans les politiques d’immigration en France.

Voir en ligne : IFRI