Inquiétude : l’islamophobie s’installe en France, communiqué du 93 au coeur de la République

La droite, décomplexée, libère la parole et les actes racistes.
Le pacte républicain est rompu. Le Front National est désormais rangé au même niveau que les autres partis. La parole est libre, les actes également ! Désormais, n’importe quel individu peut s’en prendre comme il veut à son voisin s’il ne partage pas ses opinions, sa pensée, sa religion ou même sa manière de vivre.
Les manifestations contre le mariage pour tous ont illustré à merveille ces nouvelles façons de s’opposer. Les appels à la violence et au non respect de la loi étaient prônés sciemment.
Les agressions à l’encontre d’étudiants Chinois, de Roms, de femmes voilées sont désormais légions. Rappelons que le simple voile n’est pas interdit sur la voie publique en France (par exemple : les soeurs Catholiques le portent librement, et nous les respectons, comme nous respectons, au nom de la laïcité, toutes les autres religions).
Le racisme, et plus particulièrement l’islamophobie, refait son apparition dans ce concert de haine, de manière active puisque de nombreux faits graves, des agressions physiques en direction de femmes musulmanes portant un simple voile viennent de se dérouler dans notre pays, sous le silence radio des télés et autres médias.
On arrache les foulards et on insulte en pleine rue, à Argenteuil, à Orléans, à Agen, à Paris et demain, où ? De nombreuses femmes musulmanes portant le voile sont ainsi agressées en pleine rue. L’une d’entre elles, enceinte, a perdu son bébé suite aux violences portées à son encontre.
Partout se développe un déchaînement de la violence islamophobe, dont les femmes sont les principales victimes. Le racisme, quoiqu’on en dise, gangrène toujours nos sociétés.
Depuis maintenant plusieurs années, singulièrement depuis 2001, l’islamophobie est devenue le canal privilégié d’expression et même d’une régénération du racisme dans les pays occidentaux. Jamais les partis de type Front National ne se sont portés aussi bien dans les pays membres de l’Union Européenne.
Notre association considère également que les partis politiques républicains ne sont pas à la hauteur dans leur dénonciation, et leur timidité les place bien en dessous de la gravité de ces actes inqualifiables. La proximité des élections municipales y serait-elle pour quelque chose ?. Y aurait-il deux poids deux mesures dès lors qu’il s’agit de l’islam, des Arabes, des fidèles d’autres religions monothéistes ou tout simplement des étrangers ?
Avant guerre, c’était le Juif. Aujourd’hui, l’Arabe, le Musulman.Demain, qui ? Peut-être vous !
Réagissez. Ne laissez pas faire !
Le 93 au coeur de la République condamne fermement tous ces agissements et appelle la population d’Aubervilliers à faire barrage à la haine et à rester vigilant.
L’islamophobie est l’affaire de nous toutes et tous.