Les victimes de l’agression islamophobe d’Argenteuil reçue par le cabinet de M Valls

On a envie de dire seulement le cabinet ! Seulement maintenant !
On aurait pu croire que le ministre se serait déplacé sur les lieux comme lors des autres actes racistes d’un tel niveau de violence. Et bien non une réception à la sauvette à la veille d’une manifestation, sans doute avait on cru à la manipulation...

Voir en ligne : Libération