Amin Khiari à l’EPHAD, simplement un problème de compétences ?

Sans doute,le népotisme doit être condamné.
Sans doute, la reproduction des élites en milieu clos ne doit pas être encouragée.
Mais, être un "fils de" n’est pas non plus un crime,ni une tare honteuse, surtout quand on a un profil en rapport avec le poste sollicité.
Il n’y a donc surement pas que cela, mais des ressorts plus subtils auquels on s’était pas attendu.
Il faut dire que c’est surement encore un cas de figure assez rare pour les élites du "crû" de voir que les élites issus de ceux qui viennent "d’ailleurs", sont aussi capables de réussir ....à la génération suivante !

Voir en ligne : Le Point.fr