Manuel Valls, un dangereux récidiviste

Monsieur Valls a quelques obsessions, il est persuadé qu’il ne sert à rien de remettre des récépissés lors des contrôles de police, que le droit de vote des étrangers non communautaires n’est pas forcément une bonne chose et qu’il vaut mieux encourager l’acquisition de la nationalité.
En revanche, il faut absolument lutter contre les multiples Mohamed Merah qui se cachent en France.
C’est devenu une véritable obsession, monsieur le ministre ne s’inquiète pas de jeter un soupçon, vague, flou, insidieux.
Monsieur le ministre en charge de la sécurité se fait le promoteur d’une forme de sentiment d’insécurité.
Il ne s’agit pas d’un discours isolé et de propos de fins de meetings, mais de propos réitérés régulièrement.
Monsieur Valls est un récidiviste, un récidiviste dont les propos sont dangereux et qui veut assoir son avenir d’homme d’ordre aux dépens de la nécessaire réserve qui sied à un responsable politique. Nous avons déjà vécu cela avec un de ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy, on sait ce qu’il est advenu.

Voir en ligne : Le Point.fr