Triste Tunisie

Repli sur un discours identitaire et nationaliste comme le dit Vincent Geisser ?
Ou pire, repli sur un islamisme comme en Algérie à la fin des années 80 et au début des années 90 ?
L’assassinat d’un leader laique de l’opposition rappelle de tristes souvenirs, même si une manipulation ne peut être exclue.
Le jasmin se fane doucement.

Voir en ligne : Le Monde