Marie mieux que Myriam

Bon, on savait déjà pour les noirs et les arabes.
Mais ça se complique, on découvre que cela se joue aussi, entre musulmans et chrétiens quand on a franchit la barre de la couleur de peau...

Voir en ligne : Le Figaro