Monsieur Hollande,merci !

François Hollande vient de faire avancer le débat d’une manière significative, en reconnaissant la responsabilité de la police dans les massacres des algériens à Paris. Il acquière ainsi une vraie stature et honore sa parole.
Les réactionnaires et les nostalgiques d’un ordre ancien pourront bien s’émouvoir, c’est lui qui a raison. Il rend à la République ce qu’elle avait perdu, une part de son essence la plus intime qui fait qu’on la respecte.
Merci monsieur Hollande !

Voir en ligne : Le Monde