L’islamophobie n’existe pas

Ce n’est pas deux têtes de porc et 4 animateurs suspendus qui vont nous prouver le contraire.
On attend les cris d’orphraye des professionnles de l’indignation...tiens on n’entend rien, étrange ? ils sont surement en vacances.

Voir en ligne : Le Figaro