Monsieur Z

Eric Z a de gros problèmes d’identité, d’où sa souffrance qui se traduit par des lachers de propos qui témoignent de sa fascination pour l’abjection,elle même pathologique.
Il ne doit plus avoir de tribune.

Voir en ligne : Le Monde