L’immigration reste dans le périmètre du ministère de l’Intérieur

C’est presque une question de principe. L’immigration n’est pas une question de police et comme telle, elle n’a rien à faire sous l’emprise du ministère de l’Intérieur.Coopération, développement, Affaires Etrangères pourquoi pas,cela semble plus logique en tout cas.
Une sortie du tutorat par l’intérieur aurait l’avantage de changer le regard et l’abord de l’immigration.

Voir en ligne : Libération