Nicolas Sarkozy l’homme qui voulait tondre le FN

On a bien compris, la stratégie du président-candidat, qui conseillé par M Buisson, ne veut pas rejoindre le FN, mais plutôt, le dépasser.
L’article décrit cette volonté de ratiboiser, le parti d’extrême droite.

Voir en ligne : Le Monde