La maladie de l’Islam

Selon M Bidar, Mohamed Merah, ne serait pas un produit d’une enfance malheureuse, d’une jeunesse de délinquant, mais plutot la résultante e la maladie originelle de l’Islam.

Voir en ligne : Le Monde