Fusillade raciste en Corse

Trois jeunes gens, sans doute français mais présentés comme "d’origine maghrébine"par la presse, ont été victime d’une tentative d’assassinat à l’arme à feu, sans doute simplement car perçus comme "allogènes" à l’Ile de Beauté.
L’un d’entre eux et malheureusement grièvement blessé.
Tout le monde sait qu’en Corde les manifestations de racisme dirigées contre la communauté issue d’Afrique du Nord sont régulières et souvent violentes et sans égal avec le reste du territoire (profanation de mosquée, et même difficultés à ensevelir les défunts dans des carrés musulmans), mais là on atteint le paroxysme de l’horreur, nous ramenant aux années 80 où ce genre d’agression par armes à feu étaient plus fréquentes.
Le Garde des Sceaux a violemment condamnée cet acte odieux, souhaitons que la rigueur de la justice s’exprime dans toute sa force, sinon on ne pourra s’empêcher de faire le parallèle avec l’affaire Clavier et l’ampleur des forces de police et de justice mises en branle à ce moment là.

Voir en ligne : LE JDD