Le crachat et le rêve français…

Une très belle lettre adressé à Monsieur Guéant après qu’une décision idiote ait valu refus de naturalisation la mère de l’auteur.

Voir en ligne : Libération