« la France en danger »

Les associations et organisations syndicales et politiques du 12ème arrondissement de Paris, signataires de ce communiqué, condamnent l’organisation « d’Assises Nationales » de la « Nationalité, Citoyenneté et Identité », intitulées « La France en danger » qui se tiendront samedi 10 mars 2012, dans une salle privée du 12ème Arrondissement de Paris.
L’objet de ces « Assises » n’a strictement rien à voir avec la citoyenneté, et est porteur d’un discours d’extrême-droite haineux, potentiellement violent contre une partie de nos concitoyens sous le prétexte de leurs différences d’origines, de convictions philosophiques ou religieuses.
Sous couvert de souligner « la dangerosité du droit de vote des étrangers » (sic), les organisateurs et intervenants, dont certains sont connus comme néo-nazis et fascisants, alimentent le discours xénophobe du FN et certains dirigeants de l’UMP.
Pour manifester notre opposition résolue à la tenue de ces « Assises », nous appelons toutes et tous à se rassembler, symboliquement et pacifiquement, samedi 10 mars 2012, à partir de 11h00, dans le 12 ème Arrondissement, Place des Fonds-Verts (angle rue Taine et rue de Charenton- Me Dugommier ou Daumesnil).
A cette occasion, les représentants de chacune de nos organisations prendront la parole pour expliquer notre démarche.
Paris, le 7 mars 2012.

Organisations signataires du 12e : Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Attac, Union des familles laïques (UFAL), Collectif de vigilance Paris 12 pour les droits des étrangers-RESF, Commune Libre d’Aligre (CLA), UL-CGT 12ème, Sud-Rail, FSU-Paris, Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Europe Ecologie-Les Verts (EE-LV), Parti Radical de Gauche, Parti Socialiste (PS), Parti Communiste Français (PCF), Parti de Gauche (PG), Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS)… et des citoyennes et des citoyens.