"L’immigration est un atout mais peut être un problème"

On aurait pu craindre pire (mais la campagne n’est pas finie). Il ne pouvait décemment rester en retrait par rapport à M Guéant et à madame Le Pen, qu’il veut doubler pour la prendre en tenaille (technique qui a parfaitement réussi en 40 comme chacune le sait).
Gageons qu’il peut faire mieux !
D’ailleurs, qu’est ce que ça veut dire en fait ? Rien c’est à mettre sur le mode de "le chocolat c’est bon, mais ça peut être mauvais", ou de "la Droite ça peut être républicain ou hors jeu !"

Voir en ligne : Le Monde