"Arrêt du processus électoral de janvier 1992, vingt ans après",

Vendredi 20 janvier 2012, 18 h-22 h
Bourse du travail, 10, rue du Château-d’Eau,
75003 Paris (Métro : République)

Aux origines du "coup d’Etat constitutionnel" du 11 janvier 1992
« Analyses et bilans », par Madjid Benchikh, professeur de droit, auteur de "Algérie : un système politique militarisé » (L’Harmattan).
« Les associations de femmes dans la période post-1991. Les enjeux et la singularité de la question des femmes dans la société algérienne et dans les soulèvements actuels dans le monde arabe », par Feriel Fatès-Lalami, militante féministe.

Etat des lieux, vingt ans après : réflexions et perspectives
« Présentation des "réformes" 2011-2012 : les défis lancés aux associations et aux syndicats autonomes », par Ramzi Larkem, juriste.
« Présentation des luttes pour les droits de l’homme, aujourd’hui », par Aïssa Rahmoune, membre de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH).
« Situation économique et libertés syndicales », par Kaddour Chouicha, syndicaliste, membre de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie-Oran (CNCD-Oran).
Modérateur des débats : Mouloud Boumghar, membre de l’ACDA

Pour s’inscrire, veuillez réserver par mail : acda@mailfr.com