Racisme, politique : l’exigence de la diversité politique souillée

, par  Collectif "L’égalité d’abord !" , popularité : 10%

Déclaration du Président du collectif " L’Egalité d’abord ! " ,
Mouloud Aounit

Dans la nuit 27 au 28 mars, des inscriptions racistes telles que «  MORT
AUX ARABES », « RENTREZ CHEZ VOUS
 » ont été inscrites sur la façade du restaurant " Les nuits blanches " (14, rue Abel à Paris).

Ces évènements interviennent deux jours seulement après que le collectif Egalité d’abord eut annoncé la tenu d’une réunion publique le 13 avril 2007 dans ce même restaurant.

Le collectif Egalité d’abord créé à l’assemblé national le 17 octobre 2006, qui regroupe des citoyens et des élus de toutes sensibilités, s’est fixé comme objectif de porter l’exigence du respect de la diversité dans l’espace politique français et entend, lors des élections présidentielles, législatives, et municipales, créer les conditions pour que la république, dans ses lieux de pouvoir, soit aux couleurs de la France dans sa diversité. A cet effet, le collectif Egalité d’abord a interpellé l’ensemble des candidats républicains à l’élection présidentielle (à l’exception de de
Villiers et le Pen) à travers huit questions. Le vendredi 13 avril 2007, l’ensemble des réponses doivent être rendues publiques au restaurant " Les nuits blanches " en présence d’une trentaine de parrains du collectif.

Les signataires du collectif tiennent à exprimer leur condamnation et
leur indignation devant cette intimidation qui a souillé par des propos
racistes la devanture du restaurant " Les nuits blanches ". Devant cette provocation, le Collectif a décidé, en accord avec le propriétaire des
lieux, de porter plainte et demande que tous les moyens soient mis en
oeuvre pour identifier les auteurs. Le collectif Egalité d’abord appelle
en outre à un rassemblement le 30 mars à 18 heures devant le restaurant " Les nuits blanches ".

Paris, le 29 mars 2007.

Brèves Toutes les brèves