Il faut dé radicaliser Eric Zemmour

, par  Collectif "L’égalité d’abord !" , popularité : 11%

Un texte en réponse au déclarations d’Eric Zemmour faites sur RTL
Texte paru dans Libération

Il faut dé radicaliser Eric Zemmour !

A l’occasion de la sortie de son livre, « un quinquennat pour rien », compilations de chroniques, l’inénarrable Eric Zemmour était l’invité de la matinale de la première radio de France, RTL où il est habituellement chroniqueur. Il avait 6 minutes pour trancher (le titre de l’émission), il ne s’est pas privé de trancher la gorge à la vérité. Nous apprenons ainsi que le prophète Mahomet aurait personnellement égorgé beaucoup de juifs et des chrétiens, que ceux que l’on appelle musulmans devraient être appelés islamistes puisque c’est ce qu’ils sont.
Il faudrait dé islamiser un certain nombre de quartiers où l’on vit à la « musulmane », malheureusement il ne nous explique pas comment on pourrait le faire,il faudra sans doute attendre le prochain dérapage pour le savoir. Mais il prédit, que peut être à l’avenir, seule la dictature pourrait nous sauver.
Plus intéressant encore, nous apprenons qu’une opération secrète de l’armée serait déjà prête pour « reconquérir des terres devenues étrangères sur notre propre sol », l’opération « Ronce ». Celle-ci selon lui aurait été préparée avec l’aide de militaires israéliens sur le modèle de ce qui a était fait à Gaza. La bataille d’Alger qui ne s’est jamais finie dans sa tête recommençant.
Par-delà le dégout qu’inspire ses propos, ceux-ci appellent, un certain nombre de constats et de questions.
On est tout d’abord assommé par un silence qui ne laisse pas d’étonner. On ne comprend pas que celle qui se désigne comme première radio de France puisse laisser se dire de telle chose et garder en son sein un incendiaire digne de meeting de l’OAS. Point de réaction du ministre de la Défense qui devrait soit démentir l’existence de cette opération « ronce », soit nous donner des précisions sur son contenu, les circonstances où elle serait déclenchée, l‘éventuel rôle de conseillers militaire israéliens…
Pas un mot des habituelles organisation anti raciste (LICRA, LDH, MRAP…) autrefois plus prompt à s’enflammer, mais victimes sans doute d’une augmentation insidieuse du seuil de l’indignation tant l’habituation est un excellent anesthésiant.
On aurait attendu une réponse argumentée sur l’absurdité des propos d’Eric le vert de gris sur le prophète, d’un président du CFCM qui rappellerait que Mahomet avait prêté la mosquée de Médine à des chrétiens pour qu’ils y prient. Mieux, on aurait apprécié une invocation à discrétion du futur président de la fondation des œuvres de l’islam de France, monsieur Chevénement, adressée cette fois au Torquemada de RTL. Rien. Même pas un mot de monsieur Valls expliquant que ce n’est pas parce qu’il existe un apartheid territorial que l’on doit parler de « terre colonisée ». Rien, juste un animateur apparaissant assez « désoutillé » face à un Zemmour fanfaronnant, jouissant de son petit effet comme certains comiques.
Sauf que lui effraye, on sait qu’il attend la polémique, qu’il prospère sur elle comme le champignon sur le fumier. Elle ne manquera pas de venir, blessant toute cette masse de gens qui voulaient juste vivre tranquillement ensemble comme avant. Avant que l’Islam soit un argument de campagne électorale, avant que la parole raciste ne soit plus taboue, avant que l’on puisse parler sereinement sur la première radio de France de nettoyage ethnique.
On voudrait emmener monsieur Zemmour dans le 93 auquel il fait référence sans le connaître, il y verrait peut-être que l’on porte le khamis et le hidjab, mais aussi qu’on y fume beaucoup de cannabis en écoutant du rap, que l’on y croise de jolies filles qui marchent librement dans les rues comme toutes les jeunes femmes de France, que l’on y voit une vraie misère polymorphe, mais aussi des bobos de plus en plus nombreux attirés par un prix de l’immobilier encore raisonnable, comme à Pantin, Montreuil, Bagnolet, Romainville… Qu’il s’agit d’un département jeune qui ne demande qu’un bon laboureur pour qu’il soit plus fertile.
C’est désormais aux pouvoirs publiques, aux journalistes qui ne doivent plus l’inviter, aux intellectuels, aux consciences de ce pays de lui rappeler qu’en France l’expression est libre mais que l’insulte raciste est proscrite.
Ce n’est pas dé islamiser la France qui est le plus urgent mais plutôt une dé zemmourisation des esprits !

Madjid Si Hocine
Médecin et signataire de l’appel des 41.

Voir en ligne : Libération

Brèves Toutes les brèves