Horreur sans frontière

, par  Collectif "L’égalité d’abord !" , popularité : 42%

Les dizaines de mort conséquentes au massacre niçois ne peuvent que soulever l’indignation et appeler à la compassion

Vient se glisser un autre effroi comme à chaque fois, la peur de la fracture dans la communauté nationale que peut provoquer une tentation de simplification dangereuse.
Les terroristes ont eux aussi leur forme de simplification, ceux qui ne sont pas avec eux méritent la mort et sont des mécréants, qu’ils soient musulmans, chrétiens, juifs ou athée.

il faut que la France et ses habitants s’unissent avec le reste du monde contre les terroristes et ce qui fait le lit de leur idéologie mortifère dans cette guerre qui n’a pas de front et qui s’étend de Nice à Orlando en passant par Bruxelles, Istanbul, Mossoul, Tunis, Dakkha...

Seul le dialogue, le respect de l’autre et la préoccupation pour autrui pourront donner tort aux recruteurs des terroristes.

Brèves Toutes les brèves